Rancheros

Création in-situ, Rancheros est une expérience de théâtre mobile destinée à un public situé dans un bus de ville.


Note d'intention.

Dans ce spectacle, le paysage quotidien des spectateurs se transforme en un décor de cinéma à taille réelle dans lequel se déploient des tableaux théâtraux librement inspirés des mythes du Grand Ouest américain, mettant en scène l’affrontement de deux cow-boys se mesurant l’un à l’autre au travers de différentes épreuves emblématiques du genre.

— Spectacle-travelling.

Dans ce spectacle-travelling, le bus en mouvement accueillant les spectateurs devient une caméra leur offrant un regard nouveau sur leur territoire. Au cœur de cette caméra géante, chacun est invité à chercher les traces de ce western recomposé au sein du paysage, à repérer les apparitions des comédiens – dans un cadre s’étendant pour ainsi dire à 360 degrés. Le public est ainsi physiquement mis en situation, appelé́ à guetter littéralement le surgissement de la fiction au sein d’un contexte familier.
De cette façon, le regard du spectateur devient celui d’un metteur en scène-cinéaste. Une manière d’expérimenter très concrètement le fait que la réalité́ demeure relative : le regard que nous portons sur elle sera en effet toujours subjectif. En cela, tout point de vue - celui de l’œil physique, mais à fortiori aujourd’hui, celui du Smartphone - fictionnalise le réel.

— Histoire, mythe et réalité.

Le western au fil du temps est moins une œuvre de divertissement qu’une réflexion sur la façon que nous avons de nous positionner vis à vis d’un espace. La Frontière historique est au fondement des mythes de l’Ouest. La lutte pour la conquête de cet espace fut l’objet de nombreuses interprétations, rarement fidèles à la réalité historique. Mettre en scène un western, c’est interroger le lien poreux entre histoire et mythe.
C’est aussi explorer l’imaginaire cinématographique au théâtre. Cette rencontre entre les deux arts n’est pas anodine : elle est l’occasion pour nous d’appeler les spectateurs à entrer dans la représentation par une porte qu’ils connaissent bien, celle de la culture filmique. Fonder la création sur un thème cinématographique par excellence constitue aussi l’opportunité de questionner la place de la forme théâtrale dans une société de l’image où l’écran supplante de plus en plus le réel.

— Héros en crise.

La figure du cowboy, ici, apparait en pleine crise identitaire. En tension entre ce qu’il est censé représenter et ce qu’il est réellement, ce cowboy contemporain peine à prendre lui même son rôle au sérieux.
Au cours du spectacle, ils sont deux à s’affronter, deux personnages renvoyant à deux esthétiques cinématographiques distinctes. Le premier est à l’image des héros de Ford – le cinéma de John Ford incarnant par excellence le western à son âge classique, proposant un univers manichéen dans lequel le héros sera toujours juste, intègre, bon ; le second, inspiré des personnages de westerns spaghettis de Sergio Leone, offre un profil plus trouble et moins idéalisé. La rencontre de ces deux personnages provoque sur eux la sensation d’être face à un miroir déformant : confrontation perturbante, tantôt pathétique, tantôt comique, qui contribue à mettre ces personnages face à leur caractère fictifs.

Rancheros exacerbe ainsi l’un des ingrédients fondamentaux du genre, tel que le décrit à juste titre Jean-Louis Leutrat :

« Plus que pour la bonne cause, [le westerner] lutte pour sauver l’intégrité de l’image qu’il veut donner de lui-même. »

C’est aussi cette tension que nous souhaitons explorer dans Rancheros : en faisant se rencontrer deux personnages renvoyant pour l’un à une forme d’idéal, pour l’autre à une caricature ayant valeur de critique, nous interrogeons le public sur les héros auxquels nous continuons d’avoir envie de croire, mais aussi sur notre propre capacité à nous inventer des héros.


Enjeux et partenariats.

La création de Rancheros nourrit plusieurs enjeux :

  • Proposer une expérience de théâtre de rue immersive et interactive mettant littéralement 
les spectateurs au cœur de la représentation ; 

  • Réfléchir à la place des figures issues de notre imaginaire collectif ; interroger le lien entre 
fiction et réalité dans le monde contemporain ;
  • Réenchanter le paysage quotidien et inviter à une réappropriation du territoire – 
renouveler le regard porté sur des lieux connus des spectateurs ; 

  • Valoriser le vivre ensemble et la mobilité – en créant un itinéraire faisant se rejoindre paysage urbain et paysage rural ; 

  • Favoriser l’accès au théâtre grâce à un spectacle participatif créé in situ, à partir d’un thème connu de tous. 


 


Spectacle participatif.

Lors de la création de Rancheros, les habitants riverains de l’itinéraire choisi seront appelés à participer au spectacle, qu’ils pourront notamment intégrer le temps d’une scène en tant que figurants. La compagnie s’appuiera également sur les savoir-faire des associations et structures locales.

Projet visant à mettre en lumière la singularité d’un territoire et de ses habitants, Rancheros prend sens à travers un processus de création visant à créer du lien, interrogeant notre relation à notre lieu de vie et valorisant la mobilité en son sein.


Calendrier.

Le spectacle sera créé lors de la saison 2017-2018 dans la communauté d’agglomérations du Grand Poitiers. Un parcours d’une trentaine de kilomètres mènera les spectateurs de la ville de Poitiers à celle de Rouillé - itinéraire reliant le paysage urbain au paysage rural.

Automne 2017 / Résidence de recherche et d’écriture en Pays mélusin – 6 semaines.
Cette résidence sera réalisée dans le cadre du dispositif Spray - coordonné par le SIVOS (Syndicat intercommunal à vocation scolaire du Pays mélusin), le centre d’art Rurart à Rouillé, et la DRAAF.

Printemps 2018 / Création – 5 semaines.
Menées entre les villes de Poitiers et de Rouillé, les répétitions aboutiront à 6 représentations les 15 et 16 juin 2018.

→ Rancheros - Soirée de restitution

Jeudi 21 décembre — Rouillé

Horaire et lieu à venir.

→ Rancheros - Soirée de présentation

Mardi 12 septembre — Rurart (Rouillé)

Horaire : 19h — Infos et réservation : cliquez ici


Équipe.

Conception et mise en scène — Emilie Le Borgne
Régisseur général — Josué Filloneau
Comédien — François Martel
Comédien — Alexandre Bodin
Conception musicale — Nicolas Brasart
Conception visuelle — François Ripoche
Assistante à la mise en scène — Hélixe Charier
Coordination — Catherine Siriphoum-Chenard

 


Soutiens.

Résidence réalisée dans le cadre du dispositif SPRAY, diffuseur de culture en Pays Mélusin, mené par le SIVOS du Pays Mélusin en partenariat avec la DRAAF/Rurart avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine et du Rectorat. Rancheros béné cie du soutien du Conseil Départemental de la Vienne et de la Ville de Poitiers.



Émilie Le Borgne

Directrice artistique
et metteure en scène

contact[at]theatredanslaforet.fr

Catherine Siriphoum

Chargée de production/diffusion

catherine[at]filigranefabrik.com

Newsletter / Facebook


▴ Haut de la page