La Cie Le Théâtre dans la Forêt bénéficie du soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.



▴ Haut de la page

Radiorama


Stations d’écoute météo-radiophoniques.

Librement inspirée du projet Balades martiennes, mené en 2020 avec le TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers, cette nouvelle proposition immersive conjuguant lecture, création sonore et plastique, aura pour enjeu de proposer à toute personne un temps d’écoute privilégié au contact du paysage.


En 2022, la Compagnie Le Théâtre dans la Forêt créé trois stations d’écoute dédiées à l’accueil d’un.e auditeur.rice, implantables dans tous types de lieu. Ces stations donnent à entendre un récit présélectionné par l’utilisateur.rice, tout en lui offrant un point de vue choisi sur le paysage dans lequel le dispositif vient s’intégrer.

Lieu de regard autant que d’écoute, chaque station a pour enjeu d’inviter à la rêverie et d’observer sous un jour nouveau un panorama réel à la lumière d’un récit de fiction.

Afin de convier à une expérience personnelle singulière et de conjuguer au mieux récit et paysage, chaque station offre à l’utilisateur.rice de programmer le texte à écouter, selon trois critères : le climat du jour (froid, chaud ou tempéré), l’envie du moment (méditer, sourire, se faire peur ou voyager), et le temps d’écoute (2, 5 ou 15 minutes).

Contenant une bibliothèque sonore composée d’une trentaine de fragments issus d’une douzaine d’œuvres romanesques, la station enregistre les paramètres et propose à la personne le texte adapté.


Galerie.


➊ Aujourd’hui il fait froid. + ➋ Je veux me faire peur. + ➌ J’ai un quart d’heure devant moi. = La station me propose d’écouter la poursuite en pleine tempête, par Victor Frankenstein, de sa créature (d’après le roman de Mary Shelley).

Composée d’un ensemble de créations radiophoniques réalisées par la compagnie - librement inspirées de fragments issus de la littérature romanesque, la bibliothèque sonore pourra également héberger, au gré des implantations des stations sur différents territoires, des créations sonores réalisées avec la complicité des habitants – fruits d’ateliers dédiés.

Autonomes, nomades, et dédiées à voyager, les stations d’écoute sont conçues pour des installations temporaires – de durées variables (pouvant aller d’une journée à plusieurs semaines). Elles ont vocation à être implantées sur tous types de sites – intérieurs ou extérieurs, urbains, ruraux ou naturels. Elles peuvent être installées sur trois sites distincts ou faire l’objet d’une installation conjointe sur un même site.
Destinée au quotidien à un.e utilisateur.rice qui pourra s’y installer quelques minutes pour un temps d’écoute privilégié, la station d’écoute fait également, de façon ponctuelle, l’objet d’un usage augmenté : équipée d’un émetteur, elle peut retransmettre sur tout poste de radio placé à proximité le contenu sonore diffusé.

C’est ce que proposera la compagnie lors de temps forts (par exemple à l’arrivée ou au départ de la station sur un site), au cours desquels un.e spectateur.rice, guidé par un.e performeur.euse (membre de l’équipe artistique) dirigera une veillée radiophonique au long cours en présence de personnes équipées d’un poste sans fil (ou d’un téléphone portable). L’expérience devenant alors collective.

La création, l’implantation et l’alimentation des contenus sonores des stations d’écoute seront l’occasion de mobiliser participants, habitants et auditeurs autour des réflexions qui nous animent : la fiction peut-elle avoir une incidence sur notre façon de percevoir notre réalité ? Le sens d’un récit change-t-il au contact d’un environnement ? De quelles histoires avons-nous envie, et pourquoi ?


Manifeste Radiorama

Janvier 2022

➊ -Le réseau des stations d’écoutes se revendique comme un système de diffusion autonome d’histoires composites.

➋ -Chaque station est conçue comme un outil interactif d’écoute individuelle.

➌ -Nomade, chaque station est vouée à être installée sur différents lieux et ainsi venir à la rencontre de chacun. La station modifie la perception de l’environnement dans lequel elle apparaît et reste ouverte à lui.

➍ -Conçues comme un ensemble, les différentes stations peuvent être également amenées à fusionner ponctuellement en un nouvel objet.

➎ -L’usage de chaque station peut être amené à évoluer en une expérience collective grâce à la présence, au sein de l’installation, d’un émetteur radio. L’écoute est transmise par les ondes et les postes de radio deviennent alors récepteurs de fictions. L’émetteur radio instaure un périmètre d’écoute qui convie l’auditeur à un lieu de rdv précis sur le territoire.

➏ -Accessible depuis un récepteur FM allant du portable au poste de radio, le réseau des stations d’écoutes explore les possibles de la diffusion sonore, se voulant par là inclusif et disponible au plus grand nombre.

 


Soutiens.

Radiorama bénéficie du soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de Scènes de Territoire – Bressuire, du Théâtre de Thouars, et des 3T – Châtellerault.
Département de la Vienne pour les saison 2022 à 2024 (4C, dispositif de résidence d’éducation artistique et culturelle)


Calendrier.

→ Création des trois stations : automne 2022
→ Premières implantations : hiver 2023
→ Mise en place de l’utilisation augmentée (veillées radiophoniques) à partir de septembre 2023.


Équipe.

Émilie Le Borgne — metteure en scène - Direction artistique du projet
Emma Pinoteau et Axel Amiaud — Conception plastique des stations
Michaël Goupilleau — Conception du dispositif sonore
François Ripoche — Collaboration artistique
Manu Ragot – Accompagnement de projet


Documentation à télécharger.